Réutiliser les eaux grises pour vos WC : Guide complet

Dans un monde où la conservation de l’eau devient un enjeu majeur pour de nombreux pays, la réutilisation de l’eau grise en substitution à l’eau potable pour la chasse d’eau des toilettes se présente comme une solution innovante et écoresponsable.

Ce petite guide a pour but de fournir une vision complète des avantages, des méthodes, et des considérations pratiques liées à l’utilisation de l’eau grise, dans vos WC.

En adoptant cette pratique d’économie circulaire de l’eau, vous contribuerez non seulement à la préservation des ressources en eau, mais vous serez aussi en mesure d’agir en accord avec vos valeurs environnementales en réduisant votre emprunte eau.

Définition des Eaux Grises

Les eaux grises sont des eaux « usées » qui proviennent principalement des douches, lavabos, machines à laver, et parfois des cuisines.

L’eau grise se distingue de l’eau noire, qui est l’eau des toilettes et nécessite un traitement plus complexe pour être réutilisée. Bien que cette eau soit non potable (Eau Impropre à la consommation Humaine), elle reste suffisamment propre pour être réutilisée dans divers usages domestiques après un traitement approprié.

La réutilisation des eaux grises s’inscrit dans une démarche de gestion durable de l’eau, en réduisant le gaspillage et en optimisant l’utilisation des ressources en eau disponibles au sein de votre habitat.

réutilisation eau et économie eau
Réutilisation des eaux grises
eau de la douche pouvant alimenter vos WC

Avantages de la réutilisation des eaux grises pour les toilettes

Opter pour la réutilisation de l’eau grise pour alimenter la chasse d’eau des toilettes n’est pas seulement un choix pratique, c’est aussi un acte significatif pour la préservation des ressources en eau.

Les principaux avantages de cette pratique sont :

  • Réduction de votre consommation en eau potable : en utilisant l’eau grise pour les toilettes, vous pourrez diminuer considérablement votre consommation globale d’eau potable (13 000 l/an par personne en moyenne). En évitant d’utiliser de l’eau potable pour évacuer vos excrétas vous prioriser un usage « noble » de l’eau et lui redonnerez ainsi sa vraie valeur.

  • Économies sur les factures d’eau : L’adoption de cette pratique peut se traduire par des économies notables sur vos factures d’eau. En réduisant la quantité d’eau potable utilisée, les foyers peuvent profiter d’un avantage économique à long terme. Attention il est important de choisir un système adéquat avec des frais d’entretien et de maintenance cohérents avec les volumes d’eau que vous souhaitez réutiliser.
  • Réduction de la pression sur les ressources naturelles de votre territoire : en utilisant vos eaux grises pour alimenter vos toilettes, vous aidez à diminuer la pression sur les ressources en eau naturelles.  Un geste de sobriété hydrique particulièrement important après ces dernières années de sécheresse.

  • Résilience en cas de restrictions d’Eau : En réutilisant l’eau grise pour les toilettes, vous renforcez la résilience de votre foyer face aux éventuelles restrictions d’eau. Cette pratique vous permet de maintenir un certain niveau de confort et de fonctionnalité dans votre maison, même en période de sécheresse ou lorsque des limitations sur l’utilisation de l’eau potable sont en place. C’est un avantage particulièrement pertinent dans les régions sujettes à des conditions climatiques extrêmes ou à des variations saisonnières de la disponibilité de l’eau.

Comment choisir le bon système de récupération des Eaux Grises

La sélection de votre système de récupération et de réutilisation des eaux grises est une décision importante qui nécessite une réflexion approfondie sur plusieurs aspects clés.

Voici des éléments essentiels à considérer pour faire le bon choix :

  1. Évaluation des besoins en eau : avant tout, évaluez la quantité d’eau grise que votre foyer produit et la quantité nécessaire pour alimenter vos toilettes (en fonction du nombre d’occupant de votre bien). Cette estimation vous aidera à déterminer la taille et la capacité du système de récupération requis.

  2. Type de système : manuel ou automatique :

    • Les systèmes manuels sont généralement plus simples et moins coûteux. Ils conviennent aux petits foyers et nécessitent une intervention humaine pour collecter et utiliser l’eau grise.
    • Les systèmes automatiques, quant à eux, sont plus sophistiqués. Ils filtrent et redirigent automatiquement l’eau grise vers les toilettes. Ces systèmes sont idéaux pour les ceux qui cherchent une solution pratique et nécessitant moins d’entretien au quotidien. Ils disposent d’équipements électromécaniques permettant de diriger l’eau grise traitée vers les points d’usages ou vers les égouts si nécessaire. En cas de problème, ces systèmes sont équipés d’un appoint en eau potable.
  3. Qualité et traitement de l’Eau : la qualité de l’eau grise varie selon son origine (douche, lavabo, etc.). Assurez-vous que le système choisi est capable de traiter l’eau grise en fonction de son origine pour la rendre sûre pour une utilisation dans les toilettes.

  4. Compatibilité avec l’infrastructure existante : vérifiez si le système dé récupération et de réutilisation peut être intégré à votre système de plomberie existant. En fonction du système choisi, des modifications importantes de votre plomberie peuvent être nécessaires, ce qui pourrait influencer votre choix en fonction des contraintes d’installation et du coût.

  5. Budget et coûts d’installation : Évaluez le coût total de votre système, y compris l’installation et la maintenance. Bien que les systèmes automatiques puissent être plus coûteux à l’achat, ils peuvent offrir une meilleure efficacité et moins de maintenance à long terme.

  6. Maintenance et durabilité : considérez la facilité de maintenance et la durabilité du système. Un bon système de récupération d’eau grise devrait avoir un entretien simple et une longue durée de vie, garantissant ainsi un bon retour sur investissement.

  7. Réglementations : informez-vous sur les réglementations locales et nationales relatives à la récupération et l’utilisation des eaux grises au sein de votre logement. Vous n’y connaissez rien ? Découvrez nos formation sur mesure !

En prenant en compte ces facteurs, vous serez en mesure de choisir un système de récupération des eaux grises qui répond à vos besoins et au spécificité de votre projet.

Système automatique - Crédits: IDROCELL
Réutilisation eau toilettes lave main
Système manuel

Conseils pratiques et entretien d'un système de récupération d'eaux grises

L’entretien d’un système de récupération d’eau grise est un élément clé pour assurer son bon fonctionnement sur le long terme. Pour bien entretenir son système de récupération des eaux grises pour l’alimentation de la chasse d’eau des toilettes, conseils essentiels à suivre :

  • Maintenance régulière : nettoyez régulièrement les filtres pour empêcher les obstructions et assurez-vous que les eaux grises brutes et traitées s’écoulent correctement. 

  • Surveillance de la qualité de l’eau : restez vigilant quant à la qualité de l’eau grise. Tout changement notable dans l’aspect ou l’odeur de l’eau peut signaler un besoin de maintenance ou de nettoyage.

  • Choix des produits ménagers: Optez pour des produits de nettoyage écologiques. L’utilisation de détergents agressifs peut nuire à la qualité de l’eau grise et endommager le système à long terme.

  • Inspections professionnelles : une vérification annuelle par un professionnel est recommandée pour détecter et résoudre les problèmes avant qu’ils ne deviennent majeurs. Cela aide vous permettra d’optimiser la performance du système.

En appliquant ces conseils pratiques, vous pouvez non seulement prolonger la durée de vie de votre système de récupération d’eau grise, mais aussi contribuer de manière significative à une gestion de l’eau plus durable et écologique dans votre foyer.

Au delà des WC : autres usages des eaux grises dans l'habitat

La réutilisation des eaux grises ne se limite pas uniquement aux toilettes. Ces eaux peuvent être employées de manière ingénieuse pour plusieurs autres usages domestiques, offrant ainsi une approche plus complète de l’économie circulaire de l’eau à la maison. Voici quelques-unes de ces utilisations :

  1. Irrigation du jardin : l’une des utilisations les plus courantes des eaux grises est l’irrigation des jardins et des espaces verts. L’eau grise peut être acheminée directement aux plantes non comestibles, réduisant ainsi la nécessité d’utiliser de l’eau potable pour l’arrosage.

  2. Nettoyage extérieur : L’eau grise peut être efficacement utilisée pour les tâches de nettoyage extérieur, comme le lavage des allées, des patios ou même des véhicules. Cela permet de conserver l’eau potable pour des usages plus « nobles » tout en maintenant la propreté des espaces extérieurs.

  3. Lavage du Linge : Bien que cela nécessite un traitement et une filtration supplémentaires, l’eau grise peut parfois être réutilisée pour le lavage du linge, en particulier pour les cycles de lavage nécessitant de l’eau moins propre, comme le prélavage ou le lavage de vêtements très sales.

Il est important de noter que la réutilisation des eaux grises pour ces différents usages doit toujours respecter les normes sanitaires et de sécurité. Un système de traitement et de filtration adéquat est essentiel pour garantir que l’eau grise soit utilisée de manière sûre et efficace. 

Vous souhaitez recycler vos eaux ?

Dimensionnement de votre installation, réglementation, capacité d'absorption de votre sol, besoins en eau pour l'arrosage de votre jardin ou votre chasse d'eau, nous vous accompagnons !

Conclusion

La réutilisation des eaux grises, notamment pour les toilettes, est une pratique écoresponsable qui présente de nombreux avantages environnementaux et économiques.

Elle permet une gestion plus durable des ressources en eau et encourage une approche proactive en matière de conservation de l’eau au sein de l’habitat. En adoptant les bonnes pratiques et en choisissant le système adapté, les foyers peuvent significativement réduire leur consommation d’eau potable tout en contribuant positivement à la protection de l’environnement.

La réutilisation de l’eau grise pour la chasse d’eau des toilettes s’intègre ainsi dans une démarche globale de durabilité et de responsabilité écologique.

Questions fréquentes

Comment récupérer l'eau grise pour les WC ?

Pour récupérer l'eau grise pour les toilettes, il faut installer un système de récupération d'une ou plusieurs source de production d'eaux grises (douches, lavabos, machine à laver), qui va ensuite  la filtrer (ou non en fonction de la source) et la rediriger vers les toilettes. Ce système peut être manuel ou automatique selon les besoins et la configuration du foyer.

Quels sont les principaux avantages de l'utilisation de l'eau grise pour les toilettes ?

L'utilisation de l'eau grise pour les WC permet de réduire la consommation d'eau potable, ce qui est bénéfique pour l'environnement et peut entraîner des économies substantielles sur les factures d'eau.

Cela contribue également à une gestion plus durable des ressources en eau dans une logique de sobriété hydrique.

Y a-t-il des considérations particulières pour l'entretien d'un système de récupération d'eau grise pour les WC ?

L'entretien d'un système de récupération d'eau grise pour les WC implique un nettoyage régulier des filtres et une surveillance de la qualité de l'eau.

Il est important d'utiliser des produits ménagers écologiques pour ne pas altérer la qualité de l'eau réutilisée et de faire inspecter le système régulièrement par un professionnel.

Update

News & Actualités

récupération eau de pluie aides france

Aides à la récupération de l’eau de pluie : le point en 2024

Dans un effort pour encourager les initiatives écoresponsables et la gestion durable de l’eau, diverses régions et communes françaises ont mis en place une gamme d’aides financières destinées à soutenir les particuliers et les collectivités dans l’installation de systèmes de récupération d’eau de pluie.
Ces subventions, disponibles à travers le pays, visent à réduire le coût d’acquisition et d’installation de ces systèmes, rendant ainsi l’acte de sauvegarder notre précieuse ressource non seulement écologique mais aussi économiquement viable.

En savoir plus »

Économie Circulaire de l’Eau: principes fondamentaux et applications réelles

L’économie circulaire de l’eau introduit une approche axée sur la réduction, la réutilisation, et le recyclage de l’eau, afin de promouvoir une gestion plus durable et responsable de la ressource. En adoptant ces principes, nous pouvons significativement diminuer notre empreinte écologique et optimiser l’utilisation des ressources hydriques. Cette stratégie holistique favorise non seulement la conservation de l’eau mais encourage également l’innovation et l’efficacité dans son usage au quotidien.

En savoir plus »

Envie de redonner à l'eau sa vraie valeur ?

Discutons de votre projet et vos besoins